Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
OPTIMISER LES COMPETENCES

Des solutions sont disponibles sous forme de questionnaires et de tests. L'organisation peut se concentrer sur des domaines tels que le management, les ressources humaines, l'agilité, et le design thinking. Quant à l'individuation, elle implique le développement personnel, le leadership, le coaching, et l'outplacement.

Comment comprendre les modes de pensée et les préférences cognitives des individus ?

Publié le 10 Août 2023 par Vincent Bogaers in Développer la compétence, Identifier les compétences

Dans ce présent article, nous allons nous pencher sur les préférences cérébrales.

Comment comprendre les modes de pensée et les préférences cognitives des individus ?

 

Qu’est-ce que les préférences cérébrales?

Les préférences cérébrales, également connues sous le nom de HBDI (Herrmann Brain Dominance Instrument), sont un outil utilisé pour comprendre les modes de pensée et les préférences cognitives des individus. Cet outil a été développé par Ned Herrmann dans les années 1970 et est largement utilisé dans les domaines de la psychologie, de l'éducation, du management et du développement personnel. Dans cet article, nous allons explorer les 4 préférences cérébrales et discuter de leur utilité en management et dans la construction d'un projet professionnel.

 

Les préférences cérébrales se réfèrent aux modes de pensée préférentiels qui sont utilisés par un individu lorsqu'il traite l'information. Le modèle HBDI de Ned Herrmann identifie quatre préférences cérébrales qui sont les suivantes:

 

1. Le mode de pensée analytique : Cette préférence cérébrale est axée sur la logique, les faits et les chiffres. Les personnes qui ont cette préférence cérébrale préfèrent travailler avec des données concrètes et des informations détaillées.

 

2. Le mode de pensée séquentiel : Cette préférence cérébrale est axée sur l'ordre et la structure. Les personnes qui ont cette préférence cérébrale préfèrent travailler sur des tâches linéaires et séquentielles.

 

3. Le mode de pensée interpersonnel : Cette préférence cérébrale est axée sur les relations et la communication. Les personnes qui ont cette préférence cérébrale préfèrent travailler en collaboration et sont souvent des leaders naturels.

 

4. Le mode de pensée imaginatif : Cette préférence cérébrale est axée sur la créativité et la vision. Les personnes qui ont cette préférence cérébrale préfèrent travailler sur des projets qui impliquent l'imagination et l'innovation.

 

 

À quoi servent-elles en management?

Les préférences cérébrales peuvent être utilisées pour améliorer la communication et la collaboration dans un environnement de travail. En identifiant les préférences cérébrales des membres de l'équipe, les gestionnaires peuvent ajuster leur style de communication pour mieux répondre aux besoins individuels de chaque membre de l'équipe. Cela peut aider à réduire les conflits et à améliorer l'efficacité de l'équipe.

 

 

Vous cherchez à vous former ou à être accompagné dans un projet de reconversion professionnelle : salariés ; agents de la fpt

 

 

Comment aident-elles à construire un projet professionnel?

La connaissance de ses préférences cérébrales peut aider à orienter ses choix professionnels. Par exemple, si vous avez une forte préférence pour le mode de pensée interpersonnel, vous pouvez être attiré par des professions qui impliquent des interactions avec les autres, comme la gestion ou les ressources humaines. Si vous avez une forte préférence pour le mode de pensée imaginatif, vous pouvez être attiré par des professions qui impliquent la créativité, comme la publicité ou la conception graphique.

 

 

Quelles sont les principales critiques de celles-ci?

L'un des principaux critiques de l'HBDI est qu'il peut être trop simpliste et ne pas prendre en compte les nuances et les variations individuelles. Certains experts soutiennent également que les préférences cérébrales peuvent changer au fil du temps et en fonction des expériences de vie, ce qui peut rendre l'outil moins fiable à long terme. De plus, certains ont également soulevé des inquiétudes quant à l'utilisation de l'HBDI dans les décisions d'embauche ou de promotion, arguant que cela peut conduire à des préjugés inconscients et à des stéréotypes.

 

 

Vous souhaitez être coaché et/ou passer des questionnaires de personnalité, pour nourrir votre réflexion et mieux vous positionner ? En savoir plus sur le bilan de compétences

 

 

Pourquoi sont-elles pertinentes?

Malgré ces critiques, l'HBDI reste un outil pertinent pour comprendre les préférences cognitives individuelles et faciliter la communication et la collaboration en milieu professionnel. En reconnaissant les différences individuelles dans les préférences cérébrales, les entreprises peuvent mieux comprendre les besoins de leurs employés et adapter leur approche en conséquence, ce qui peut contribuer à améliorer l'efficacité de l'organisation et à promouvoir la diversité et l'inclusion sur le lieu de travail.

Comment comprendre les modes de pensée et les préférences cognitives des individus ?
Comment comprendre les modes de pensée et les préférences cognitives des individus ?
Commenter cet article