Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le leadership respectueux : maîtriser l'art de la rhétorique pour convaincre sans se faire manipuler.


Dans son ouvrage Le pouvoir rhétorique (Éd Seuil, 2021), Clément Viktorovitch présente sa vision pour remporter l’adhésion et nous apprendre à décoder les discours.



L'ART DE CONVAINCRE

Pour lui, l’art de convaincre est l’affaire de tous, mais surtout un pouvoir essentiel à maîtriser dans le monde professionnel.

Au travail on observe que celles et ceux qui maîtrisent le mieux l'art de la rhétorique, indépendamment de leurs mérites, ont un développement de carrière plus rapide.



UN ENJEU DE POUVOIR


Le langage, le vocabulaire a largement évolué. Passer d’employés à collaborateurs n'est pas anodin. Les mots sont ainsi un enjeu de pouvoir.



RHÉTORIQUE ET ÉLOQUENCE

Dans ce livre, l'auteur dispose qu'il y a une complémentarité entre l'éloquence et la rhétorique.

👉 L’éloquence, c’est l’art de bien parler, de captiver l’attention, d’émouvoir, de charmer ses auditeurs.

Au delà des tournures si lorsque nous parlons le ton, et nos gestes aussi, parasitent notre propos, ennuient, on ne peut pas convaincre.

Quand nous faisons une présentation pour séduire, motiver son équipe ou sa hiérarchie, c’est de la rhétorique, et de l'éloquence donc.

❓Nous faisons de la rhétorique tous les jours, sans le savoir. Pour quelle raison ?

👉 Parce que nous avons sans cesse besoin de convaincre.



DÉJOUER LES MANIPULATIONS

 

 

👋 Mais si la rhétorique est fondamentale pour porter notre point de vue et nos convictions, nous en avons également besoin pour décrypter les argumentations dont nous sommes l’objet.



AUTORITÉ ET SIMILARITÉ


❓ En tant que salarié, ai-je plutôt intérêt à choisir le biais d’autorité ou de similarité ?

En rhétorique, l’ethos c’est l’image que l’orateur renvoie de lui-même ou d’elle-même à travers son discours.

- Est-ce que je veux ressembler à mon interlocuteur et activer ce biais favorable à la similarité ?
- Est-ce que je souhaite renvoyer une image d’autorité et jouer sur l’avantage qu’elle confère ?



- - -

Remarques - prise de recul

Pour ma part je parlerais d'un besoin d'intégration ou de marginalité, mais c'est une autre histoire 🙂

Je m'interroge, encore plus, sur le postulat même de départ : la rhétorique, et l'éloquente, pour convaincre. Convaincre c'est accepter qu'il y a un gagnant et donc un perdant. Ne peut on pas changer ce paradigme pour une collaboration ou la rhétorique est mise au service d'une meilleure compréhension réciproque («adulte-adulte» en AT) ?

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

- - -


SOURCE

https://lnkd.in/g2cTi_sE

Tag(s) : #Leadership
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :